Galerie d'YS

HOME GALLERY ARTISTS EXHIBITIONS FAIRS PRESS

Pat Andrea
Jean-Gilles Badaire
Marie Boralevi
Gabriella Boyd
Jonny Briggs
Georges Bru
Jacques Courtejoie
Guillemette Coutellier
Tudi Deligne
Aliye Dorkip
Caroline Gaedechens
Mario Gigli
Max Gimson
Anya Belyat-Giunta
   > bio
   > works
Stéphanie le Grelle
Andreas Grunert
Annabelle Guetatra
Bruno Hellenbosch
Reiko Imoto
Chiaki Kamikawa
Kate Lyddon
Maël Nozahic
Maja Ruznic
Yasemin Senel
Neal Tait
Lotte Van De Walle
Read: Les silences habités d'Anya Belyat-Giunta. Entretien avec Amélie Adamo. Art Absolument, n°63, Janvier-Février 2015. Pages 98-103

Represented by the galeries:
Galerie d'YS, Brussels
Galerie Polad Hardouin, Paris

Born in 1975 in Saint Petersbourg, Russia.
She lives and works in France.

Solo exhibitions
2014
Terra Incognita, Galerie Polad Hardouin, Paris, France
2012
"Petite Mort", Galerie Polad Hardouin, Paris, France
2011
Hysteria_Céleste en résonance avec la 11ème Biennale d’art contemporain de Lyon, Galerie Caroline Vachet, Lyon, France
2010
Anya Belyat-Giunta, dessins, Galerie Caroline Vachet, Lyon, France
2006
Post-partum, Galerie Pas Perdus, Lyon, France
2005
MAPRA, Lyon, France
2003
Portraituy, St. Petersbourg Printstudio, St. Petersbourg, Russie
2002
World displaced, ATC espace, Chicago, USA
2001
Déplacement Clandestins, Institut des Technologies Paul Sabatier, Toulouse, France

Collective exhibitions
2014
[upcoming] Galerie G-art, IStanbul, Turkey
Suite de l'inachevé, VISARTE, Société Suisse des Artistes  et Architectes, Le Lieu Unique, Nantes, France
2013
De l'inachevé à la ruine, Halle CFF, Lausanne, Suisse
Anya Belyat-Giunta & Oana Cosug, Galerie d'YS
2012
Catharsis, Galerie Polad Hardouin, Paris, France
Science & Fiction, A laboratory of drawing, Katz Contemporary Galerie, Zurich, Suisse
Group Show, Galerie C, Neuchatel, Suisse
2011
Galerie Caroline Vachet, Lyon
Galerie d’YS, Bruxelles
Lady Paranoia & Mr. Killer, galerie Polad-Hardouin, Paris
2010
Group show, galerie caroline vachet à l’IESA Bruxelles, Bruxelles, Belgique
2008
In Transition Russia, NEME Chypre, NCCA Centre Nationale d'Art Contemporain
Ekaterinsburg et Moscou, IMCA Musée Indépendant d'Arts Contemporain
2008
Frontière, Galerie WM, Lyon
2007
La, Fine Art Galerie, Mahatna Gandhi Institut, Ile Maurice
Fear or Not to Fear, Highland Park Art Center, Chicago, USA
2006
L'artiste et le livre-le livre et l'artiste, Galerie Pas Perdus, Lyon, France
2005
Summer Summit, Ptuj, Slovénie
2004
4eme Biennale d'Art Contemporain de Nimes, France
Personality Crisis, Musée d'Art Contemporain Ukrainien, Chicago, USA
13th Tallinn Print Triennal, Tallinn, Estonie
Fondation Bullukian, Maison des Écritures, Lyon, France
2003
12th International Print Biennal, Graphic Art Galerie, Varna, Bulgarie
Suits, Galerie m94, Lisbonne, Portugal
Who is suitable to decide? LIPA Galerie, Chicago, USA
Whereto Wherefrom, LIPA(Links for International Promotion of the Arts) Chicago, USA
Living Art 3, Center Space Galerie, Chicago, USA
2002
Fazer oo, m94 Galerie, Lisbonne, Portugal
IV International Digital Art Exhibit and Colloquim, Centro Cultural Pablo de la Torrientes, Brau, Havana, Cuba
2002-2004
Global Matrix, Purdue University and Wright State University, exposition itinérante, USA
Lauréats 2001 Prix Charles Oulmont, La Galerie du Vert-Galant, Paris, France
2001
The Really Big Print Show, Galerie Ormeau Baths, Belfast, Irlande du Nord puis au Wexford Art Center, Wexford, EIRE
Imprint, Kildare Art Center, Island Mill Center, Lisburn, EIRE
12 Tallinn Print Triennale, «Mutating Image»Rotermann's Salt Storage Center d'Art, Tallinn, Estonie
Tenri Biennale Internationale, Tenrikyo Headquarters, Tenri, Nara, Japon
Biennale International d'Estampe Contemporaine de Trois-Rivières, Québec Festival, Garonne,
Amacla Galerie, Toulouse, France, exposition de deux artistes
1999
27th Bradley National printmaking and drawings, Musée d'Art et de Science, Peoria, USA
Awareness Alert: Breast Cancer, Woman Made Galerie, Chicago, USA
Visions From within, Intermediate Arts, Minneapolis, USA
1996
Peintures, Maison des Jeunes, Florence, Italie: exposition collective

Fairs
2012
Salon du dessin contemporain - DRAWING NOW, Carrousel du Louvre, Paris, Galerie Polad Hardouin
2011
Art Paris, Just art ! Grand Palais, Paris
Salon du dessin contemporain - DRAWING NOW, Carrousel du Louvre, Paris

Education
2000
École des Beaux-Arts, Toulouse : programme post-diplôme en gravure
1998
Minneapolis College D'Art et Design, Minneapolis, USA : BFA
1996
Accademia Di Belle Arti, Florence, Italie
1989
École des Beaux-Arts, St. Petersbourg, Russie
PROJETS
2007
Rêve à Mermoz: Résidence d'artiste, création d'une oeuvre participative dans un quartier Lyonnais
mener par Katchaça et Arts et Développement.
2003
St.Petersbourg Print Studio, St. Petersbourg, Russie: résidence d'artiste
2001
Ulster Université School of Art and Design, Belfast, Irlande du Nord: artiste en visite
Seacourt Printshop, Bangor Co. Irlande du Nord: résidence d'artiste, stages
Centre Frans Masereel, Kasterlee, Belgique: résidence d'artiste en lithographie offset
Women Studio Workshop, Rosedale, NY, USA: bourse pour résidence d'artiste

Awards
2003
Bourse du Gouverneur pour les échanges artistiques, Illinois Art Council, Chicago, USA
CAAP Bourse, Département des Affaires Culturelles, Chicago, USA
ATC Space, bourse pour exposition solo, Chicago, USA
2001
Prix Charles et Christiane Oulmont, La Fondation de France, Paris, France
1997-1998
Bourse d'admission et Bourse de Mérite à Minneapolis College D'Art et Design, USA
Bourse de Mérite de l'Accademia Di Belle Arti, Florence, Italie

Collections
Artothèque d'Annecy, France
Artothèque de Saint-Fons Centre d'Arts Plastiques, Saint-Fons, France
Musée des Beaux-Arts, Anvers, Belgique
Centre Frans Masereel, Kasterlee, Belgique
Galerie LIPA, Chicago, USA
Seacourt Workshop, Bangor, Co Down, Irlande du Nord

Publications
Le Nouvelliste, Estampes, Québec Canada, Juillet, 2001
County Down Spectator, Belfast, N, Ireland, Decembre 2001
Chicago Sun Times, Gallery at a Glance, LIPA Gallery Review, 5/2003
Kunst.ee, magazine estonien d'art visuel, trimestriel, 3/2004
METRO Lyon, BAZART, 3/2005
LE CROQUANT, En Quête D'Asile, revue sciences humaines art littérature, 51/52/2006

 ...On dirait qu’elles ricanent. On dirait qu’elles s’amusent ou qu’elles se cachent parfois, derrière des montagnes de cheveux, les petites femmes d’Anya Belyat Giunta. Des petites chimères, des petites ogresses qui, impudiques, régressives, indiscrètes inventent une danse, un ballet intime, étrange. Avec leurs talons aiguille, leur rouge sur les lèvres, leurs bas résille, leurs coiffures de gamines, avec, aussi, leur longue barbe bleue, rousse, leurs cornes, leurs queues de loup, leur tête d’ours, les demoiselles s’arrangent avec les sexes, le genre.
Elles sont des compositions, des confusions, des alliances. Elles sont les mythologies d’Anya. Elles croisent les délires d’Alice, les oreilles des lapins, le nez de Pinocchio et toutes les folies des contes enfantins. Souvent, le sang coule des cuisses, des culs et les bouches offrent un sourire plein de dents, un rire fou qui déforme les visages.
Le monde d’Anya est glissant, chancelant, comme un rêve, comme une vague, de désir et de désordre. C’est un carnet intime, une confession où l’extrême féminin se regarde en cachette, à l’abri et se remue, dans tous les sens, dans tous ses besoins, où l’imaginaire ne retient ni ses tentations, ni ses fantasmes.Elles, les petites dames et eux, les animaux de compagnie, les bestioles, des chiens, des choses poilues, des jouets errants, traversent le papier comme un geste de caresse et une paire de claque.Anya met au monde, des obsessions, des créatures, des fantaisies. Son trait est précis, précieux, imprudent. Son trait est un coin défendu, si provocant, si familier. Il est un refuge, une forme pure pleine de vertiges, de secousses et de fièvre où les récits sont imprécis et brûlent les politesses, les scandales intimes. La découverte de l’éros est un jeu carnassier, une récréation, une fête dangereuse, avec des grimaces, avec des caprices et des impudences.
Et ça met les doigts dans la bouche et ça bave, ça pisse, ça écarte les jambes et ça tire la langue. Ça circule, ça heurte, ça s’étire souvent et puis ça fait des bêtises, suggestives, des jeux de corps, de cochon. Comme des poupées que l’on tire par les cheveux, que l’on maquille outrageusement, à qui l’on coupe parfois la tête et que l’on invente autrement.
Les héros et les héroïnes d’Anya sont capables de tous les airs, les accords, les écarts et les tremblements. Ils ont choisi l’incorrect mais s’affichent, s’exhibent, spontanés, libres, instinctifs, avec la même candeur qu’ un enfant, sans contrôle, sans retenue. Il y a des rires, des crises, des nerfs, et puis des trêves et de la tendresse. Comme dans un manège, tout s’agite, tout se trouble et se bouscule, les corps et les sens. Les dessins d’Anya racontent des petites histoires intimes, des moments privés, des hallucinations délicates.
Ils ressemblent à de fragiles mirages, à la fois très proches et très lointain.«Si le monde n’a vraiment aucun sens, qui nous empêche d’en inventer un ? » disait l’Alice de Lewis Carroll.


Julie Estève, 2011
 

Galerie d'YS | 84, Rue de l'Arbre Bénit | 1050 Ixelles | Belgium

+32 (0)499 22 57 66

info@galeriedys.com

Follow us on Facebook